Comment utiliser son logiciel de gestion d’energie pour : maitriser sa facture électrique, l’optimiser puis saisir les nouvelles opportunites

Bookmark and Share

La mise en oeuvre d'un logiciel de gestion d'energie (EMS) a pour but d'optimiser l'utilisation de l'énergie et mieux réagir à sa facture électrique.  Qu'entend-t-on par "optimiser l'utilisation de l'énergie" ? Pour répondre, nous avons distingué 3 niveaux : Comprendre et maîtriser sa facture, Optimiser sa consommation et enfin saisir les nouvelles opportunités. Pour chaque niveau nous détaillons les fonctions clé du logiciel EMS qui permettent de l'atteindre.

Le niveau 0 : Comprendre et maîtriser sa facture 

Les producteurs et distributeurs d'énergie ont besoin d'optimiser leur production et et effacer les pics de consommation. Pour cela, la facture énergétique se complexifie de plus en plus pour inciter les consommateurs à optimiser et adapter leur utilisation de l'énergie. Dans se contexte se posent alors des questions importantes :

  • Ma facture est-elle juste ?

  • Quel contrat ou fournisseur sera le meilleur pour mon besoin ? 

Mettre en oeuvre un EMS capable d'enregistrer l'historique détaillé de l'utilisation de l'énergie au sein de l'organisation permet de répondre à ces questions. 

En effet, l'enregistrement heure par heure de la consommation permet de vérifier les pics de consommations et ses caractéristiques et permet ainsi de valider la facture. 

De plus, le nombre de fournisseurs et de types de contrats de fourniture d'énergie se diversifient. Choisir le bon fournisseur et le bon contrat devient crucial. Pour cela il faut pouvoir prédire les paramètres de tarification proposés dans le contrat : pic de puissance, quantité et heure de consommation, dépassement de puissance souscrite, puissance réactive consommée …. Un EMS fournissant des courbes de charges au quart d'heure avec les caractéristiques nécessaires permet de simuler ces contrats sur l'historique de consommation pour faire le choix le plus optimal. 

Le niveau 1 : Améliorer sa performance énergétique

Qu'est ce qui explique tel ou tel pic de coût ? Puis-je le décaler ? Comment éviter tel dépassement de puissance souscrite ?

Certains EMS permettent de remonter des courbes de charge désagrégées, ainsi, site par site, atelier par atelier, voir machine par machine, l'industriel peut suivre la consommation d'énergie et comprendre ce qui a causé un pic de charge. A partir de cette analyse, il peut agir pour l'éviter. En effet, de gros coûts pourraient être évités en décalant des productions ou en ordonnançant autrement le travail.

En plus les EMS qui remontent l'information en temps réel et qui ont des règles d'alerte push, permettent d'avertir de l'atteinte de certains seuils pour permettre de façon pro-active de mener des actions d'optimisation.

Enfin, les EMS les plus avancés ayant une fonction d'actuation,  agissent eux même sur les sources de consommation pour optimiser l'usage de l'énergie. Il peuvent ainsi modifier la température de consigne d'une climatisation, adapter la cadence d'une machine, ou encore mettre en veille un serveur de façon automatique pour réduire le gaspillage et effacer les pics.

Le niveau 3 : Saisir les nouvelles opportunités

L'énergie est un secteur d'avenir, bien connaitre et maîtriser son profil de consommation est alors clé pour pouvoir saisir les nouvelles opportunités qui s'ouvrent.

Tout d'abord, l'ouverture à la concurrence de la production de l'énergie permet de trouver de nouveaux fournisseurs et négocier de nouveaux contrats. Connaitre avec précision quand et combien d'énergie mon entreprise consomme est donc clé pour un sourcing optimisé.

Par la suite, l'accès aux marchés spot d'énergie s'ouvre de plus en plus, là aussi, un EMS capable de rapidement adapter son profil de consommation permet un optimisation de l'achat de l'énergie.

Enfin, l'intégration des énergies intermittente augmente le besoin en services auxiliaires d'effacement, cela consiste à offrire une prime en contre partie de la baisse de consommation dans une periode de pique donnée. Souvent, la contre partie est une pénalité très couteuse si l'engagement n'est pas respecté. Là aussi, connaitre sa consommation dans le détail et pouvoir la maîtriser à tout moment permet de prendre de tels engagements et saisir de telles opportunités.

Bien entendu, certaines de ces opportunités sont encore embryonnaires, ou tributaires d'une évolution sociale et réglementaire encore longue, mais la machine est en marche et profiter de ce délais pour mettre en place les outils pour maitriser son utilisation de l'énergie permet de prendre un avantage compétitif.